8.0 ÉTATS FINANCIERS VÉRIFIÉS 41 ONTARIO ELECTRONIC STEWARDSHIP Notes afférentes aux états financiers (suite) Exercice clos le 31 décembre 2017 7 1. Principales méthodes comptables (suite) d) Recours à des estimations La préparation d'états financiers conformément aux normes comptables canadiennes pour les organismes sans but lucratif exige que la direction fasse des estimations et pose des hypothèses qui influent sur la valeur comptable des actifs et des passifs à la date des états financiers ainsi que sur la valeur comptable des produits et des charges de l'exercice visé. Les estimations importantes comprennent les charges à payer pour la gestion des matières. Les résultats réels pourraient différer des estimations les plus probables de la direction selon les renseignements supplémentaires dont elle disposera ultérieurement. 2. Placements Les placements se composent de certificats de placement garanti (« CPG ») portant intérêt annuellement à 0,80 % et venant à échéance en avril 2018. Les CPG comprennent les intérêts courus de 115 343 $ (130 540 $ en 2016). 3. Immobilisations 2017 2016 Coût Amortissement cumulé Valeur comptable nette Valeur comptable nette Matériel informatique 18 152 $ 16 005 $ 2 147 $ 7 796 $ Matériel de bureau 933 933 – – Conteneurs 4 492 2 770 1 722 5 913 Logiciels 899 414 899 414 – 4 394 922 991 $ 919 122 $ 3 869 $ 18 103 $ 4. Créditeurs et charges à payer Les créditeurs et charges à payer comprennent un montant de 928 927 $ (1 233 960 $ en 2016) au titre des versements à l'État, incluant les montants à payer au titre des taxes de vente harmonisées. 5. Réserve pour éventualités Le conseil d'administration a constitué une réserve pour éventualités afin d'accumuler les fonds suffisants pour assurer le fonctionnement stable du programme dans des conditions économiques variables. Le total de l'excédent des produits par rapport aux charges qui n'a pas été affecté à l'achat d'immobilisations est transféré dans la réserve. S'il y a un déficit de fonctionnement pendant l'exercice, un transfert sera effectué depuis la réserve pour éventualités dans l'actif net non affecté pour couvrir le déficit.